A défaut de ne pas avoir pu interview Roland Emerich, nous avons réussi à interviewer l’un des figurants du film, un jeune Londonien. Une interview très instructive à lire exclusivement sur Scopecast, bonne lecture !

Bonjour John

Salut Scopecast !

Déjà, félicitation pour ton rôle, c’était génial, ton jeu d’acteur est impeccable ! Peux-tu nous en dire plus sur ta manière d’appréhender un rôle aussi difficile ? Comment as-tu réussi à participer au projet ?

C’est très simple, je me promenais dans les rues de Londres, je revenais de Nature & Découverte ou j’avais acheté un globe en crystal, à l’angle d’une rue, un homme me bouscule malencontreusement et fait tomber par terre mon globe ! Il a explosé en 1000 morceaux !

Dur !

Oui, surtout que l’homme en question est resté totalement immobile en regardant notre belle planète en éclat, il était totalement pensif, et puis je me suis aperçu au bout de quelques secondes que c’est Roland Emmerich ! Le mec qui a fait 2012, en personne ! Vous connaissez ?

Oui oui, c’est aussi le type du premier Independence Day du coup.

Ha oui peut être ! Enfin bref, en tout cas, il était fasciné par le globe en éclat, il s’est approché de moi, a posé sa main sur mon épaule, et là il m’a dit : « Monsieur, je vais de nouveau détruire le monde ».

Hein ?

Ouais, dans le genre super flippant, on fait difficilement mieux quand même (rire).

Haha (rire)

Du coup, il m’a proposé un café et il m’a proposé un rôle de figurant dans son prochain film ! Il avait déjà écrit tout le scénario, en quelques secondes, un truc de dingue ! Tout était déjà sur Wikipedia ! Il a changé quelques petits détails, comme la taille des vaisseaux ennemies, deux ou trois dialogues et hop ! Le script était terminé, j’étais bluffé !

 

Non s'il vous plait ! Pas Notre Dame !

Non s’il vous plait ! Pas Notre Dame !

En effet, on ressent une très grande originalité dans ce nouvel opus, et donc, comment s’est déroulé le tournage ?

Oh et bien, vous savez, c’était un peu décevant, en fait, quand Roland m’a dit « Tu vas jouer un Londoniens emporté par l’énergie du vaisseau ennemi » je m’attendais à un truc de MALADE ! Dans les faits, j’étais juste devant un fond vert et je devais réciter mon texte.

Qui était ?

« HAAAAAAAA » Bon là, j’y arrive pas trop, parce que je suis pas en condition, mais on avait des ventilos et tout, ça rigole pas à Hollywood !

Des rencontres sympas ?

Oui ! Comme par exemple Charlotte Gainsbourg, qui avait tout a fait sa place au sein de ce tournage ! Je ne voyais personne d’autre pour incarner ce rôle ! Il y a aussi Bill Pullman, dans le rôle du président qui était parfait ! (Sauf quand il s’est rasé, surtout qu’il n’avait qu’une heure pour le faire). Et puis le fils de Will Smith qui est trop cool !

Heu, c’est pas son fils par contre, c’est  Jessie Usher, le mec qui a joué dans… Heu…

Ha bah c’est pas ce qu’on m’a dit ! Enfin bref en tout cas, Roland m’a promis un autre rôle de figurant dans la suite du film ! C’est un peu con parce que mon personnage est censé être mort, mais bon, je pense pas que les gens s’en rappelleront d’ici là ! Vous avez aimé le film j’espère ?

C’était franchement pas top. 

Ha oui, pas super emballé de m’interviewer alors ?

Pour être honnête, c’était plutôt divertissant, on s’en prend plein la tronche, c’est bien foutu, mais en terme d’écriture, on utilise encore et encore les même clichés, qui ne servent strictement à rien à part soulever le côté ridicule de certaines scènes, et le film n’a pas forcément besoin de tout ça pour exister, on peut très bien faire du divertissement à très grande échelle sans être con. Et malheureusement ce film est très con dans son ensemble.

Oula, vous êtes pas très rigolos chez Scopecast.

Nop. 

 

Independence Day : Resurgence, de Roland Emmerich
Sortie le 20 juillet 2016