Scopecast n’a pas encore soufflé sa première bougie et cet article est notre premier bilan ! Nous avons chacun choisi notre oeuvre préférée de l’année dans chaque catégorie en ajoutant les autres oeuvres sympa à découvrir (ou pas). Nous espérons enregistrer un podcast spécial 2016 très bientôt pour approfondir le tout ! Bonne lecture (c’est un peu long, mais on dit des trucs gentils à la fin, alors restez, merci !)

Tout d’abord, avant de commencer ce bilan de l’année 2016, un petit point sur Scopecast !

L’aventure a commencé quand Zouzou, ancien collègue, m’a présenté l’un de ses amis : Noon. Après une conversation de plus de 4h dans un café, on s’est dit que ce serait cool de partager tout ça avec des gens cool. Le projet de créer un podcast est né. Après quelques jours pour trouver le nom et le logo, nous avons lancé le site et acheté le matos nécessaire. Depuis, Elrakou (présent dans le dernier podcast et dans les prochains) ainsi que d’autres potes font maintenant partie de cette petite équipe.

On a souvent des problèmes de timing et de matos, mais nous adorons vraiment partager nos passions avec vous tous, que ce soit dans les podcasts et sur le site et nous faisons en sorte de trouver plus de temps pour améliorer ces deux formats. C’est notre bonne résolution de 2017 ! Alors maintenant, allons-y pour le bilan de l’année 2016 !

Cinéma :

2016 n’était effectivement pas une année de malade en ce qui concerne les sorties ciné, mais nous avons quand même eu droit à de belles surprises :

Zouzou : Le Garçon et la Bête
Jojo : Captain Fantastic (notre Miniscopecast)
Elrakou : The Hateful Eight
Noon : Zootopia (notre critique)

On a pas mal hésité, mais on peut ajouter à la liste Mademoiselle (de Park Chan-wook), Kubo, Arrivals, Vaiana, Dernier train pour Busan et The Strangers.

On remarquera que 2016 a été une belle année pour la distribution du cinéma Coreen, avec trois films bien distribués et assez appréciés par la critique (Nous, on a vraiment aimé Mademoiselle !) Une excellente année pour Disney aussi, qui sort deux énormes films avec Zootopie et Vaiana. Un nouvel âge d’or pour Disney ?

Toujours dans l’animation, nous avons pu être émerveillé par le magnifique Kubo et nous marrer devant le Monde de Dory de Pixar.

Les super héros se sont globalement plantés cette année (Le bancale Batman VS Superman, le très médiocre Suicide Squad et le banal Civil War) c’est finalement Deadpool et peut-être Docteur Strange qui ont sorti leur épingle du jeu. On verra l’année prochaine pour la Justice League (on est pas super hypés ici) et Les Gardiens de la Galaxie 2 (et les autres).

Wesh Madmoizelle ! de Park Chan-wook

Séries :

Côté série, ça rigole pas ! Netflix a étendu son empire avec son excellente saison 2 de Narcos, sa nouvelle série The OA, la très acclamée Stranger Things, une très bonne saison de House Of Cards, The Get Down, The Crown, Luke Cage, Black Mirror, Bloodline… La liste est très longue. Donc voici le top de l’équipe, suivi de nos autres coups de coeur :

Zouzou : Black Mirror
Jojo : Vinyl
Elrakou : Preacher
Noon : Stranger Things

J’en parlais dans le podcast n°2 : Vinyl est l’un de mes grosses claques de l’année, malheureusement, nous n’aurons pas de saison 2… Mais n’hésitez tout de même pas à découvrir cette série si vous aimez le Rock’n’Roll, la drogue, Martin Scorsese, la drogue et la coke.

Côté grosse claque sur l’autre joue, la saison 2 de The Missing (extraordinaire en terme d’écriture). Marcella (nouvelle série Netflix assez cool) l’épisode spécial de Sense 8 tout frais sur Netflix, la dernière saison en date de Homeland et enfin : la dernière saison de The Affair.

Côté grosse série, la dernière saison de Game Of Thrones commence à réveiller un peu l’intrigue, même si j’ai, personnellement, de plus en plus de mal avec les retournements de situations faciles et répétitifs. Westworld a aussi fait couler beaucoup d’encre et prouve que HBO ont encore beaucoup de projets dans les placards, malgré l’echec de Vinyl.

Black Mirror restera quand même l’un des oeuvres les plus marquantes de l’année. Même si les deux derniers épisodes de la saison sont un peu plus faibles, les 4 premiers sont marquants et interrogent, violemment.

Vinyl : au commande de la série > Martin Scorsese, Mick Jagger, Rich Cohen et Terence Winter.

Jeux vidéo :

Zouzou : The Witcher 3 (il triche, mais la sublime extension Blood & Wine est sortie en 2016, donc il est bon !)
Jojo : Dark Souls 3 (Le meilleur de la saga, je pense)
Elrakou : Pokemon Go (lol)
Noon :Les Bemani (depuis son voyage au Japon).

On peut aussi noter le dernier Deus Ex : Mankind Divided qui m’a tout de même marqué, ainsi que le dernier Tomb Raider, vraiment intéressant dans sa manière de renouveler son genre (quêtes annexes, petit Open World).

Overwatch est clairement le jeu qui sort son épingle du jeu en 2016. Le FPS de Blizzard est un énorme hit, très rapide en prendre en main et extrêmement fun. GG Blizzard, comme on dit.

Deux très grandes attentes finalement décevantes : No Man’s Sky et Final Fantasy XV (critique) : si vous aimez l’univers des Final Fantasy, tournez vous plutôt vers World of Final Fantasy, petite surprise assez sympa. Ou même Final Fantasy Explorers sur 3DS.

Côté Nintendo, les très remarquables Pokemon Soleil et Lune sont vraiment réussis. Un gameplay revu, des graphismes vraiment cool et toujours autant de fun dans sa poche. La Switch a été dévoilée et sortira en mars 2017. La Wii U s’enfonce toujours lamentablement dans l’oubli malgré quelques bons jeux, comme Mario Paper : Color Splash

Pas mal de très bons jeux indé aussi : L’excellent Hyper Light Drifter ou encore The Witness, Furi (un jeu français hallucinant) Stardew Valley, Enter The Gungeon, Inside et beaucoup d’autres. Une très belle année pour les jeux indé !

Les créateurs de Dark Souls se sont inspirés de l’année 2016. C’était difficile d’arriver au bout.

Mangas :

Une année riche en surprise du côté des planches sans couleur (bouh les nuls) : sans attendre, notre top :

Zouzou : Billy Bat (il me l’a volé)
Jojo : Last Hero Kurowasi
Elrakou : One Punch Man
Noon :Uchuu Kyoudai

Les derniers tomes de Billy Bat sont tellement fous que le manga, terminé en 2016 au Japon, est encore dans cette liste. Le dernier tome sortira en France le 3 mai 2017 ! Si vous ne connaissez pas encore cette oeuvre (et les autres mangas de Urasawa) foncez !

L’auteur de Gantz, Hiroya Oku, est revenu en 2014 avec Last Hero Inuyashiki. Le manga est toujours en cours de publication. C’est clairement une gifle visuelle et scénaristique.

One Punch Man, qu’on ne présente plus, a commencé sa publication française en 2016, c’est le manga de l’année d’Elrakou et aussi un peu celui de tout le monde ici.

Uchuu Kyoudai nous montre une très belle fraternité, ou les deux protagonistes vont essayer de tenir leur promesse d’enfant : devenir astronautes.
2016 aura aussi été marquée par la sortie de Platinum End par les créateurs de Bakuman / Death Note. Le tome 1 était sympa mais nous sommes plus mitigés pour le deuxième. A voir pour la suite !
Erased a aussi continué sa route, ainsi que le très bon Soloman. Urasawa a remasterisé son grand classique Master Keaton et Jojo’s Bizarre Adventure est toujours aussi cool. Nous vous conseillons aussi GTO – Paradise Lost si Onizuka vous manque et le phénoménal Bestiarius.
Pas de top BD pour l’instant, perso, j’ai pas trouvé le temps d’en lire beaucoup cette année et je rattrape mon immense retard ! N’hésitez pas à nous partager les perles de l’année dans les commentaires !

Last Hero Kurowasi : Papi fait de la résistance !

Bonus : Musique

Comme le titre de cet article le souligne : David Bowie nous manque. C’est la première fois que la mort d’un artiste m’a autant touché. Et puis Prince, Leonard Cohen ont suivi. Alors que l’année était presque terminée. La faucheuse a attrapé George Michael. 2016 a été une année noire pour les artistes qui ont marqué les précédentes décennies. J’oublie beaucoup d’artistes ici, que ce soit des musiciens ou des acteurs.

Pas de top en musique cette année, on a oublié ! Mais voici ce que j’ai personnellement retenu :

David Bowie a marqué un grand coup avec Black Star, sorti le jour de son anniversaire, deux jours avant sa mort. Un album très étrange qui pend tout son sens une fois que l’on comprend le sens des mots et des mélodies. Bowie se savait condamné. Et cet album est son dernier message. On espère qu’il boit des verres avec le Major Tom !

Grosse innovation marketing et musicale, comme toujours, avec le dernier Radiohead : A Moon Shaped Pool. Un album étonnant, d’une beauté indescriptible (Daydreaming, Decks Dark) ainsi qu’un concert mémorable au Zenith, le groupe a confirmé qu’il pouvait encore surprendre 25 ans de carrière.

Une autre grosse surprise cette année : Le dernier album de Iggy Pop, avec Josh Homme à la guitare, Matt Helders (Arctics Monkeys) à la batterie et Dean Fertita (The Dead Weather, Jack White, QOTSA…) au clavier / gratte. L’album est fou. Iggy est fou, le concert au Grand Rex était fou. Iggy Pop reste l’un des plus grands et a réussi à prouver avec cet album qu’on peut encore produire de bons albums a 69 balais, tout en restant une bête de scène.

Le dernier Rivals Sons est aussi une belle petite bombe. De même pour le dernier album de The Kills. très bon album aussi pour PJ Harveys. Et l’année s’est terminée avec un nouvel EP pour Nine Inch Nails (qui a aussi sorti une BO de très bonne facture pour Before The Flood, le film de Leonardo Dicaprio). Mention spéciale pour la BO de la série Vinyl.

Le petit mot de la fin

Nous n’avons pas parlé des meilleures séries d’animation, de nos bouquins de l’année… On va essayer de le faire dans le prochain Podcast qui sera consacré à 2016, mais on peut dire que l’année a été plutôt généreuse. En tout cas, pour nous répéter encore une fois : nous sommes très heureux de pouvoir partager nos passions avec vous et nous espérons pouvoir poster plus d’articles, enregistrer plus de podcasts, vous faire marrer et surtout découvrir des trucs sympa à regarder / lire / écouter ! (et aussi vous éviter les trucs totalement nazes, tant qu’à faire)

Une très bonne année 2017 à vous tous et encore un immense merci à vous de la part de Scopecast !